5 bonnes raisons d'arrêter de se ronger les ongles

1 Français sur 3 se ronge les ongles. Malheureusement, nous ne sommes pas tous égaux face à ce fléau, car l'anxiété renforce cette addiction peu esthétique. Toutefois, il est possible de combattre cette mauvaise manie : voici des arguments qui vont vous aider !

Entretenir une hygiène buccale

Entretenir une hygiène buccale
© Thinkstock

Vos mains et vos doigts touchent sans cesse des objets extérieurs plus ou moins sains. Dans les transports en commun, vous vous tenez à la barre et portez à votre bouche les germes qu'elle contient ! Microbes et bactéries s'en donnent alors à cœur joie et s'attaquent à vos gencives et aux parois de votre bouche. Ils provoquent :

  • des gingivites ;
  • des aphtes ;
  • de l'herpès ;
  • parfois même des maladies virales.

Bon à savoir : les mains à la bouche sont la première cause de contamination. À la différence de votre entourage qui conserve ces germes sur leurs doigts jusqu'à leur prochain lavage, vous les portez directement à la bouche. Vous tombez donc malade bien plus souvent !

En outre, les conséquences de l'onychophagie à l'intérieur de bouche s'avèrent désastreuses :

  • déformation des dents ;
  • développement des bactéries ;
  • apparitions de caries ;
  • infections des gencives.

Se simplifier la vie

Se simplifier la vie
© Thinkstock

Nos ongles permettent de réaliser un grand nombre de gestes quotidiens :

  • décoller un timbre ;
  • trouver le début du Scotch® ou du film alimentaire ;
  • enlever des piles de leur logement, etc. ;

Or, se ronger les ongles les rend fins, cassants et douloureux et transforme la vie pratique en parcours du combattant !

C'est aussi beaucoup plus pratique pour se gratouiller, tenter sa chance aux jeux à gratter, retirer une écharde, etc.

Et vous, à quoi vous servent vos ongles ?

Être fier de ses mains

Être fier de ses mains
© Thinkstock

En vous rongeant les ongles, vos mains perdent de leur éclat.

  • Elles deviennent sèches et la peau n'a pas le temps se renouveler.
  • Porter la main à sa bouche de manière récurrente peut être un facteur de mauvaises odeurs.
  • Le bout des doigts devient rouge, douloureux et irrégulier.
  • Chaque ongle pousse dans un sens différent et de manière irrégulière.

Bon à savoir : vous avez parfois conscience de l'état de vos mains mais tenter de les cacher ne fait qu'attirer l'attention sur les défauts. La solution ? Arrêter de les grignoter !

Faire bonne impression

Faire bonne impression
© 

Que l'on soit un homme ou une femme, se ronger les ongles n'a rien de glamour. La première impression sur une personne portant les doigts à la bouche peut parfois susciter un geste de recul et de dégoût. Il suffit de visualiser l'effet provoqué sur les autres pour comprendre l'incorrection de son geste.

Cette mauvaise habitude peut vous faire passer pour une personne angoissée et introvertie lors d'un entretien d'embauche, par exemple. Or les mains sont un outil et un atout pour faire preuve d'aisance à l'oral : elles sont autant d'appui pour convaincre son interlocuteur.

Bon à savoir : la propreté et l'état des mains sont très importants pour favoriser une bonne impression lors d'un rendez-vous !

Être bien dans sa tête

Être bien dans sa tête
© Thinkstock

L'onychophagie s'avère être un véritable cercle vicieux. Le stress pousse à se ronger les ongles, le résultat pousse à se cacher les doigts en public et occasionne une anxiété supplémentaire. Cette addiction reste directement liée à un mal-être, qu'il convient de combattre pour pouvoir s'en débarrasser.

Bon à savoir : l'onychophagie est à la fois une cause et un symptôme d'un trouble obsessionnel compulsif. Cette pathologie grave se soigne avec des médicaments et une consultation psychologique.

Pages Jaunes vous en dit plus

N'hésitez plus ! Pour vous débarrasser définitivement de cette addiction qui vous ronge l'existence, consultez nos astuces. Pour aller plus loin :

Survivez à vos manies !

Ces pros peuvent vous aider